Comment préparer son thé dans une théière à mémoire ?

Groupe théière Gong Fu cha - théière céramique à mémoire - Margaux Ceramics

Sublimer les parfums avec la mémoire de la théière

        Certaines des théières que je réalise sont des théières à mémoire, c’est à dire qu’elles vont s’imprégner des parfums au fur et à mesure des infusions. On retrouve ce type de théières en Chine ou au Japon notamment. Souvent ce sont de toutes petites théières en grès non émaillé, prêtes à servir 2 ou 3 petites tasses de thé. 

          Au fil des infusions, la terre légèrement poreuse s’imprègne donc des saveurs et des parfums du thé. Ces théières ne servent à infuser qu’un seul type de thé, puisque chaque thé développe des arômes uniques. Ce qui est intéressant à mes yeux, c’est que la mémoire de la théière va permettre au thé de développer des arômes encore plus profonds et complexes. Il faudra donc choisir un thé que l’on veut découvrir au fil des années, selon les récoltes ou les jardins.

          Je parle du thé parce que je connais mieux, mais je pense que ces théière pourrait très bien être utilisées pour infuser les plantes sauvages de nos régions : pour infuser des écorces ou des feuilles “épaisses” par exemple. La terre peut influencer le goût de la plante, il faudrait donc tester pour décider si c’est aussi idéal pour infuser les fleurs ou les feuilles des plantes aux goûts plus légers. 

        

L’utilisation est la même : on met les feuilles dans la théière et on laisse infuser le thé.

 

PREMIÈRE INFUSION

Culotter la théière

          Avant de déguster son thé préféré, il faut prendre le temps de culotter la théière. Il s’agit de laisser infuser quelques heures le thé que l’on utilisera ensuite dans cette théière. 

          Personnellement, avant la première utilisation d’une théière à mémoire, j’infuse les feuilles 1h30/2h une première fois. Je jette ensuite cette eau et je fais infuser à nouveau 1h30/2h avant de jeter encore une fois l’eau.

          Vous pouvez décider de garder l’eau pour infuser les plantes si vous voulez, l’idée n’est pas d’infuser pour boire mais pour préparer la théière en retirant le goût de terre qu’il peut y avoir. 

 

ENTRETIEN

L’entretien est vraiment très simple.

On jette les feuilles après infusion(s) et on rince à l’eau claire. On n’utilise pas de produits vaisselles, même doux : la théière s’imprègnera de ces goûts de produit et vos prochaines infusions auront ce goût. 

Après avoir rincé la théière à l’eau, on laisse la théière ouverte pour laisser sécher à l’air libre l’intérieur de la pièce. 

Gongfu 7 - 2 - Margaux Ceramics
Yokode Kyusu céramique L Juin - face zoom - Margaux Ceramics

Exemple d’utilisation : Senchadô

Le senchadô est une des cérémonies japonaises du thé. Inspirée des cérémonies chinoises, on utilise une petite théière pour préparer le Sencha. 

Découvrez les théières YOKODE KYUSU

          Une des théières que j’utilise est dédiée au Sencha, ce thé vert japonais au goût iodé, végétal, parfois très fruité. J’utilise un Yokode Kyusu, une théière avec une anse latérale, forme traditionnelle japonaise. 

Je fais trois infusions (successives) des mêmes feuilles.

  • Réchauffer la théière en y versant de l’eau chaude. Vider l’eau dans la ou les tasses que vous allez utiliser pour les réchauffer aussi.
  • Recouvrir le fond de la théière de feuilles de thé
  • Première infusion : 70°C, 1 minute
  • Deuxième infusion : 80°C, immédiat
  • Troisième infusion : 80°C, 1 minute

          Préparer son thé ainsi permet de découvrir à chaque infusion des notes différentes, surtout pour les Shincha (ou Ichibancha), qui sont les thés verts primeurs du Japon. Ils développent des notes végétales et marine intenses, ainsi que de belles notes de fruits jaunes, parfois de fleurs également.
Ils font partie de mes thés préférés je pense…

          Les théières à mémoires sont de parfaits compagnons pour les moments du thé : à mes yeux, on découvre vraiment un thé de cette manière. On bâtit aussi une relation avec le thé, on comprend comment l’infuser pour que les feuilles développent bien tous leurs parfums. 

          Sur Instagram, je partage régulièrement les moments du thé qui m’inspirent : allez donc y faire un tour et partagez moi aussi vos moments du thé ! 

A bientôt, 

Margaux

Laisser un commentaire