Les bols |RITUEL sont à l’origine des bols imaginés pour les cérémonies du thé. Les chawan sont les bols de la cérémonie japonaise du matcha, ils sont au centre des cérémonies. On le choisit précieusement pour chaque cérémonie car ils sont en réalité les véhicules du contenu, thé, infusion, objets… Le bol sublime et honore le contenu.

 

Céramique & RItual × bols

          Chaque bol |RITUEL est unique, jamais reproduit une deuxième fois. Un bol est unique par sa forme, ses déformations, sa taille, son pied, son décor, la couleur de l’émail…

          Ils sont faits en conscience, au tour de potier, à partir de terre extraite en France.  L’émail est posé après la première cuisson de 980°C. Souvent appliqué au pinceau, il crée des marbrures et ce sont donc autant de nuances de blanc et brun qui apparaissent après la deuxième cuisson à 1260°C. Quelques bols sont émaillés en Bleu, d’autres dans un émail qui rappelle la Brume.

          Les bols |RITUEL sont imaginés avec la trace de la main : au moment du tournage, je laisse souvent des tracés au fond du bol, des spirales qui nous inspire l’attention aux détails. Les parois sont déformées au tournage lors du dernier passage de mes mains pour monter la terre sur le tour. 

          Chaque personne choisit son bol, celui qui lui plait le plus, celui qui tient le mieux dans ses mains. Ces bols sont imaginés pour accompagner vos rituels, que ce soit une cérémonie du thé ou un moment spécial créé par vous-même. |RITUEL c’est un bol de médecine, un bol d’offrande, un bol pour honorer et refléter ce qui est important à nos yeux. 

          Il s’agit de prendre un moment pour honorer le contenu : cela peut être du thé, une infusion, un trésor trouvé sur la plage…

INSPIRATIONS :

Utiliser son bol |RITUEL :

Vous pouvez utiliser votre bol |RITUEL pour la raison que vous souhaitez. Au départ, j’ai imaginé ces bols pour préparer le matcha, et c’est pourquoi je vous propose d’apprendre à préparer ce thé un peu spécial dans ces bols.

Préparer le matcha : 

          La cérémonie du Chanoyu est la plus connue des cérémonies japonaises du thé. Il s’agit d’une cérémonie très codifiée qui peut durer des heures normalement. On ne connaît pourtant presque uniquement la partie où l’on prépare le thé. 
          Il faut souvent un long moment d’apprentissage avant de pouvoir préparer le thé correctement à son tour. Il y a de nombreux gestes précis à assimiler, à reproduire parfaitement ; la philosophie de cette cérémonie est aussi un chemin personnel presque spirituel. 

 

          Sans chercher à préparer le matcha de manière traditionnelle, on peut quand même apprendre à le réaliser simplement pour le déguster. 

          Il suffit d’avoir du matcha, un chasen, qui est un fouet spécial en bambou et un bol. On dit que le bol idéal pour apprendre à préparer le matcha est un bol à fond plat et aux parois un peu plus hautes. Il y a beaucoup de bols différents pour préparer le matcha : selon les saisons, les types de cérémonie, le type de matcha, la forme du bol n’est pas la même.

          Mettre un peu de thé au fond du bol. On compte en général 2 yama sur la chashaku (longue cuillère à thé en bambou): ce sont les mesures pour le matcha, “yama” voulant dire “montagne” en japonais. On rajoute un peu d’eau : je mets une eau à 80°C jusqu’à la jonction entre le fond et les parois du bol. 

          Vient ensuite la partie un peu plus technique de la préparation. Le matcha n’est pas un thé qui s’infuse mais qui se fouette. Il faut fouetter avec le chasen, le fouet en bambou, de manière assez énergique pour que le thé devienne mousseux. Le geste forme un M ou un W et part du fond du bol jusqu’à arriver plus doucement en haut de la mousse. 

          Dégustez maintenant en appréciant la texture unique de ce thé !

Les catégories Margaux Ceramics